20 février 2020 (Moncton, NB) – Le PDG de la Corporation 3+ a publié aujourd’hui le rapport d’une enquête indépendante sur les allégations contre un ancien employé et sur tout acte répréhensible potentiel de la corporation.

« Nos clients et partenaires doivent pouvoir nous faire confiance. Gagner et conserver cette confiance est de la plus haute importance », a déclaré Susy Campos, PDG de 3+.  « 3+ est fière d’être ouvert, transparent et d’agir avec intégrité. C’est pourquoi nous rendons le rapport de l’enquête public ».

Lorsque 3+ a appris les allégations contre un ancien employé, qui semblaient impliquer 3+, le conseil d’administration et le PDG ont agi rapidement pour lancer une investigation interne, qui a ensuite été suivi d’une investigation par un tiers indépendant.

L’enquête indépendante a été menée par Joël Michaud du cabinet d’avocats Pink Larkin, de Fredericton. Le cabinet a été retenu pour mener une enquête sur Daniel Bard et sur son emploi au sein de la corporation, en plus de son entreprise privée.  Il a également été allégué que plus de trois employés étaient au courant et l’ont aidé avec ses transactions commerciales privées.

L’enquête menée par un tiers a conclu que les actions frauduleuses présumées de M. Bard n’étaient ni connues ni autorisées par 3+ ou ses employés.

« Le comportement contraire à l’éthique d’un individu ne représente pas la façon dont 3+ fonctionne », a déclaré Mme Campos. « 3+ et le conseil d’administration sont convaincus que l’enquête a été approfondie et confirme que 3+ n’a été impliqué dans aucun acte répréhensible.  Nous considérons cependant que c’est une occasion d’apprendre et d’apporter des améliorations ».

À la suite de l’enquête, 3+ a entrepris une réévaluation de ses politiques. 3+ mettra immédiatement en œuvre de nouvelles politiques et renforcera certaines politiques existantes:

  • Accroître la rigueur du processus d’embauche pour tous les employés.
  • Veiller à ce que le code de conduite actuel signé par tous les employés soit révisé avec eux chaque année.
  • Renforcer la politique actuelle en matière de conflits d’intérêts des 3+ pour exiger des employés qu’ils demandent une autorisation écrite de la corporation s’ils poursuivent des opportunités en dehors des 3+.
  • Développer une politique de dénonciation
  • Réviser la politique « Apportez votre propre appareil »

« Nous regrettons sincèrement que quiconque ait été touché par les actions de cet ancien employé », a déclaré Mme Campos. « Nous continuerons à travailler dur pour inspirer la confiance de nos clients et partenaires ».

Contact médias :
Susy Campos
506-850-9550

Télécharger PDF